Lorsqu'on pense à l'avenir, comme le fait ce numéro de The Green Times, on ne peut pas non plus éviter de regarder en arrière. Comment sommes-nous arrivés à ce stade ?

Nous avons retracé quelques moments décisifs de l'histoire de l'horticulture, notamment l'invention des engrais et de la machine à rempoter.

rétrospective

l’horticulture

BRÈVE

1800

1840-1913

1938

1950

1967

1967

1970

1980

2021

DEFILER VERS LE BAS

rétrospective

l’horticulture

BRÈVE

DEFILER VERS LE BAS

Lorsqu'on pense à l'avenir, comme le fait ce numéro de The Green Times, on ne peut pas non plus éviter de regarder en arrière. Comment sommes-nous arrivés à ce stade ?

Nous avons retracé quelques moments décisifs de l'histoire de l'horticulture, notamment l'invention des engrais et de la machine à rempoter.

Pour l'invention de la serre, il faut remonter assez loin dans le temps : on dit que la culture des plantes dans des espaces à environnement contrôlé existe depuis l'époque romaine. On attribue souvent au botaniste français Charles Lucien Bonaparte le mérite d'avoir construit la première serre moderne et pratique à Leyde, aux Pays-Bas, dans les années 1800. Elle servait à faire pousser des plantes médicinales tropicales.

L’invention de l’engrais : diverses personnes ont joué un rôle capital dans l’amélioration et la compréhension de la nutrition végétale. Voici une présentation succincte de certaines d’entre elles : Justus von Liebig a découvert le rôle vital de l'azote en tant que nutriment essentiel pour les plantes et élaboré la loi du minimum en 1840. Cette loi définit que la croissance d'une plante est limitée par l'élément assimilable dont la concentration dans le milieu est la plus faible. En 1842, John Bennett Lawes, du Royaume-Uni, a été à l'origine de la découverte d'un procédé de traitement des roches phosphatées à l'acide sulfurique pour produire du superphosphate.

Le chimiste allemand et prix Nobel Fritz Haber a développé en 1909 une méthode de production d'ammoniac à partir d'azote et d'hydrogène. Carl Bosch a cherché à perfectionner sa méthode pour l'adapter à la première production commerciale d'engrais artificiel en 1913.

La création du premier substrat de croissance à usage commercial : Lawrence et Newell, deux chercheurs du John Innes Horticultural Institute (R.-U.), ont introduit en 1938 un type de substrat de croissance normalisé pour une production commerciale. Des années d'expériences sur les propriétés physiques et les nutriments des composts ont abouti à deux mélanges standard « John Innes » qui ont révolutionné la culture des plantes en pots.

Au début des années 1950, en raison de l'expansion de la production en serre et en pépinière, les producteurs sont passés de la culture en plein champ à la culture en pots et en conteneurs.

En 1967, la grande entreprise céréalière américaine Archer Daniels Midland Corporation a développé la méthode des engrais enrobés. Un engrais NPK appelé Osmocote, en granules avec enrobage de résine organique, assurant qu'une seule application de nutriments suffirait pour une longue période de production. Leur introduction marqua le début d'un tout nouveau principe d'épandage d'engrais.

1967 fut également l’année de l’invention de la machine à rempoter. Le métallurgiste George Mayer a eu une idée pour accélérer et faciliter le processus de mise en pot des plantes. Il a commencé par fabriquer plusieurs prototypes d'une machine automatique. Des années d’essais plus tard, Mayer a enfin pu présenter « The Planter », la première machine à rempoter équipée d’un moteur de perçage automatique. Un gain de temps appréciable!



Dans les années 1970, la tourbe a remplacé le limon en Europe occidentale, car elle était légère, bon marché et largement disponible. En Australie et en Amérique du Nord, par exemple, où la tourbe n'était pas si facile à trouver, on utilisait des matériaux à base de bois comme l'écorce.

Après les crises pétrolière et énergétique des années 1970, les années 1980 ont vu l'apparition d'inventions permettant d'économiser les ressources, notamment les écrans climatiques qui aident à économiser l'énergie et à réguler la lumière pour des conditions de culture optimales en serre.


2021: lancement prévu du prochain Osmocote ! Une autre avancée révolutionnaire, par les inventeurs de l'engrais à libération contrôlée.

1800

1840-1913

1938

1950

1967

1967

1970

1980

2021

Contact

Des questions au sujet de The Green Times ? Ou des suggestions pour le prochain numéro ? Envoyez-nous un message
S'il vous plaît entrez votre nom
S'il vous plaît entrer une adresse e-mail correcte
Merci de saisir un commentaire
Je vous remercie! Votre commentaire a été envoyé!
Quelque chose a mal tourné tout en soumettant la forme. Réessayer.

Partagez

Ou suivez-nous sur nos socials

Recherche

Recherchez des mots-clés dans ce numéro de The Green Times.
Longueur minimale à la recherche est de 3 caractères